Comment votre salarié peut-il préparer sa retraite CAFAT ?

Sur une simple demande écrite, adressée au service retraite de la CAFAT, tout salarié peut recevoir son relevé de carrière et son relevé de points retraite afin de connaître la durée d'assurance acquise pour le calcul de sa retraite.
Il peut de la même façon obtenir une estimation du montant de sa pension de retraite à partir de 56 ans.

image

L'âge de la retraite

L'assurance vieillesse garantit une pension de retraite à l'assuré qui atteint l'âge de 60 ans et qui justifie de la cessation d'activité salariée.
La justification de la cessation de l'activité salariée doit être apportée au moyen d'une déclaration de rupture de contrat de travail transmise à la CAFAT dans les 48 heures par le dernier employeur.
Toutefois, l'assuré peut bénéficier d'une pension de retraite à partir de 57 ans et 6 mois, la pension de retraite sera alors calculée avec ou sans abattement selon la durée d'assurance (nombre d'années de cotisation au régime de retraite CAFAT).

La durée minimum d'assurance

Pour bénéficier d'une pension de retraite, l'assuré doit justifier d'au moins 5 ans de durée minimum d'assurance (ou d'années de cotisations).

EN SAVOIR + sur :
la durée d'assurance au régime Retraite CAFAT

 

assure
image

La constitution du dossier de retraite

Environ 2 mois avant la date de son intention de départ en retraite, le salarié peut récupérer à la CAFAT une pochettte retraite, comprenant le formulaire de demande unique de retraite et CRS, le relevé de sa carrière, la liste des pièces jointes à fournir, la notice explicative du CRS et de la lettre accusant réception de son intention de départ en retraite.

Cette pochette complétée devra être déposée à partir de la date de cessation de son activité salariale.

Le point de départ de la retraite

Le point de départ de la pension de retraite est fixé au 1er jour du mois civil suivant celui du dépôt de la demande de retraite. 

Par dérogation, le point de départ de la pension peut être fixé au plus tôt dans les 6 mois précédant le dépôt de la demande.

Néanmoins, l'assuré devra avoir cessé toute activité salariée avant de pouvoir percevoir sa pension.