Le dispositif handicap et dépendance de la Nouvelle-Calédonie met en oeuvre le régime d'aides en faveur des personnes en situation de handicap et des personnes en perte d'autonomie.

Dans le cadre du dispositif handicap et dépendance de la Nouvelle-Calédonie, plusieurs acteurs s'impliquent autour des usagers.

Les commissions de reconnaissance du handicap ou de la dépendance

Ces commissions sont chargées de la reconnaissance du handicap ou de la dépendance ainsi que de l'élaboration des Plans d'Accompagnement Personnalisés.

Il s'agit de 

  • la Commission des Enfants et des Jeunes Handicapés de Nouvelle-Calédonie (CEJH), qui est administrée conjointement par la DASS et la direction de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie ; 
  • la Commission de Reconnaissance du Handicap et de la Dépendance de Nouvelle-Calédonie (CRHD), administrée par la DASS ;

assure
image

Le Conseil du Handicap et de la Dépendance (CHD)

Il est composé de l’ensemble des collectivités et instances de la société civile, ainsi que des représentants des personnes en situation de handicap. Il élabore et met en oeuvre des politiques en faveur des personnes en situation de handicap et des personnes en perte d'autonomie.

Le CHD siège : en formation « prestations sociales » pour l’attribution des aides liées au régime handicap et dépendance ; en formation « insertion professionnelle » pour les aides relevant du FIPH ; en formation plénière pour toutes les décisions d’ordre stratégique.
Il est chargé de missions stratégiques, comme le pilotage d’études pour le schéma directeur du handicap et de la dépendance, l’utilisation du fonds de l’insertion professionnelle, l’évaluation des dispositions prévues par les lois… Et de missions opérationnelles comme l’attribution d’aides.