image

Le remboursement de vos frais médicaux

Vous attendez un enfant, vous avez droit à une prise en charge à 100 % sur la base des tarifs de responsabilité de la Caisse pour les frais médicaux suivants :

  • les frais engagés à l‘occasion de la grossesse (consultations, examens complémentaires reconnus par la Caisse pour la surveillance prénatale, ceintures de grossesse, certains examens de laboratoire...).
  • les frais engagés à l‘occasion de l‘accouchement et de ses suites (hospitalisations relatives à l'accouchement, rééducation post-partum, examen postnatal de la patiente...).

Les autres frais (pharmaceutiques, examens complémentaires non reconnus par la Caisse...) sont remboursés selon les taux de l‘Assurance Maladie-Chirurgie.
En cas de grossesse ou de suites de couches pathologiques confirmées par le Contrôle médical de la Caisse, ces frais sont pris en charge au taux de 100 %.

EN SAVOIR +
Consultez Les taux de remboursement du RUAMM

Votre congé de maternité

Cette assurance vous permet également, sous certaines conditions, de bénéficier d'indemnités pendant la durée de votre congé de maternité.

La durée de l'indemnisation est de 16 semaines au maximum (+ 3 semaines maximum en cas de prolongation médicalement justifiée accordée par le Contrôle médical de la CAFAT).
Si au cours des 6 semaines précédant la date prévue d'accouchement, vous bénéficiez d'un arrêt de travail indemnisé par la Caisse, votre congé de maternité débutera automatiquement au 1er jour de cet arrêt.
La période de repos postnatal ne peut en aucun cas être inférieure à 6 semaines.

assure

A quoi avez-vous droit ?

Vous percevez moins de 467.787 F.cfp (valeur 2016) : vous recevrez une indemnité brute correspondant à votre dernier salaire brut complet avant le départ (ou au montant des indemnités mensuelles en cas d'arrêt de travail pour maladie).

Votre salaire est compris entre 467.787 F.cfp et 935.574 F.cfp (valeur 2016) : vous percevrez une indemnité brute correspondant à 467.787 F.cfp.

Votre salaire est supérieur à 935.574 F.cfp (valeur 2016) : vous percevrez une indemnité brute correspondant à la moitié de votre dernier salaire brut avant le départ en congé de maternité (ou au montant des indemnités mensuelles en cas d'arrêt de travail pour maladie).

EN SAVOIR +
Consultez le dépliant Mes indemnités de repos maternité.

Les cotisations au titre de l'Assurance Maladie (3,85%), de la Retraite (4,2%) et du Chômage (0.34%), ainsi que la Contribution Calédonienne de Solidarité (CCS 1%) s'appliquent sur les indemnités journalières de repos maternité.

Le montant de ces cotisations et contributions sera déduit de manière automatique du montant de vos indemnités.

image

Documents à fournir

Un certificat médical établi par un médecin ou une sage-femme constatant votre état de grossesse et mentionnant la date prévue d'accouchement ;

L'imprimé certificat de suspension du contrat de travail,  complété par votre employeur et vous-même ;

Une copie des bulletins de salaire des trois derniers mois complets précédant le mois de suspension du contrat de travail ;

A la naissance, transmettre au service des Prestations Familiales un extrait d'acte de naissance de l'enfant portant les mentions de reconnaissance ainsi qu'un certificat médical le concernant.