image

Le remboursement de vos frais médicaux

Cette assurance vous permet de bénéficier, pour vous et votre famille (conjoint, concubin, partenaire de PACS, enfants... à charge) du remboursement de vos frais médicaux, tels que consultation, pharmacie ou hospitalisation.

Consultez les : taux de remboursement RUAMM.

Certains médicaments sont remboursés sur la base des médicaments génériques (sauf contre indication médicale). 
EN SAVOIR +
Rendez-vous sur le site generiques.cafat.nc

Si vous disposez d'une mutuelle, section locale de la CAFAT : Mutuelle du commerce, Mutuelle des Fonctionnaires, Mutuelle Le Nickel ou Mutuelle des Patentés et Liberaux,  déposez vos feuilles de soins pour remboursement directement auprès de votre mutuelle (sauf s'il s'agit de frais pris en charge à 100% par la CAFAT : vaccinations obligatoires des enfants, maternité, longue maladie...).

Les indemnités en cas d'arrêt de travail pour maladie

Cette assurance permet également, pour l'assuré uniquement et sous certaines conditions, de bénéficier d'indemnités en cas d'arrêt de travail médicalement justifié.

assure
image

Les démarches

En règle générale, l'employeur est tenu de maintenir tout ou partie du salaire du salarié pendant une certaine période. 
Consultez l'Accord Interprofessionnel Territorial ou la convention collective de l'entreprise. Pour tout renseignement à ce sujet, contactez la Direction du Travail. Tél. 27.55.72

Après que l'employeur ait rempli ses obligations, la CAFAT peut indemniser la perte de salaire liée à votre arrêt de travail, de deux façons.
1. Indemnisation par le versement d'indemnités journalières en cas de perte partielle de salaire.
Dans ce cas, vous devez fournir une attestation de perte de salaire, complétée par votre employeur et votre certificat médical d'arrêt de travail.
2. Indemnisation par le versement d'indemnités mensuelles en cas de perte totale de salaire.
Dans ce cas, vous devez fournir vos trois bulletins de salaire précédant l'arrêt de travail initial et votre certificat médical d'arrêt de travail.

A quoi avez-vous droit ?

A quoi avez-vous droit ?

50% de la perte de salaire (dans la limite du plafond de prestations soit 5.152.900 F.cfp actuellement) jusqu'à 2 enfants à charge.

66% de la perte de salaire (dans la limite du plafond de prestations soit 5.152.900 F.cfp actuellement) à partir du 3ème enfant à charge.

Pendant combien de temps ? 

Cette indemnité peut être perçue au maximum pendant 360 jours sur une période de trois ans consécutifs, après avis du médecin conseil de la CAFAT.

EN SAVOIR +
Consultez la brochure Je suis en arrêt de travail pour maladie

la Contribution Calédonienne de Solidarité (CCS) s'applique sur les allocations, indemnités et pensions servies par la CAFAT dont les indemnités d'arrêt de travail pour maladie.