image

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l'allocation chômage partiel ?

  • Avoir subit une perte de revenu imputable à la fermeture temporaire de votre entreprise ou à une réduction de l'horaire de travail habituellement pratiqué dans votre établissement en deçà de la durée légale.
  • Cette réduction doit être imputable exclusivement à la conjoncture économique ou à une circonstance de caractère exceptionnel. Le chômage ne doit pas être provoqué par un différend collectif dans votre entreprise.
  • Votre salaire hebdomadaire habituel doit être supérieur à 20 fois le SMG horaire.
  • Vous ne devez pas être chômeur saisonnier ou employé de maison.
  • Si la suspension d'activité due à la fermeture temporaire de l'établissement se prolonge au-delà de quatre semaines, vous serez considéré comme étant à la recherche d'un emploi et pourrez éventuellement être admis au bénéfice de l'allocation de chômage total même si vous n'avez pas été licencié. 

Quelles sont les formalités à accomplir ?

La demande motivée doit être adressée par votre employeur à la Direction du Travail et de l'Emploi.
L'allocation est attribuée par arrêté du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.